Peut-on trouver plusieurs niveaux de sécurité pour une signature électronique ?

La signature du signataire doit toujours être visible dans un document authentique. Il existe aujourd’hui différentes façons de rendre un document officiel. Les signatures électroniques sont de plus en plus utilisées en plus des signatures traditionnelles.

Mais, avant tout, qu’est-ce qu’une signature électronique ? Quels sont les différents degrés de sécurité ?

Qu’est-ce qu’une signature électronique en général ?

Une signature est utilisée pour authentifier un document en général. Ainsi, lorsque vous parlez de signatures électroniques comme celles disponibles sur la plateforme SaaS Universign, elles sont principalement utilisées pour signer des documents sous forme numérique comme les fichiers PDF. Elles sont alors utilisées non seulement pour sauvegarder un document, mais aussi pour protéger l’idée ou le concept. Une signature électronique est ainsi une signature légale, car elle est régie par elDAS, une directive européenne.

Quelle est la différence entre les différents niveaux de signatures électroniques ?

Il existe trois grands types de signatures électroniques : simple, avancée et certifiée. Beaucoup de personnes préfèrent la signature de base, qui peut être une simple reproduction scannée de votre signature manuscrite. Elle n’est donc soumise à aucune réglementation, mais si vous l’authentifiez, elle peut devenir plus essentielle.

La signature avancée est une signature plus formelle qui respecte les normes elDAS. Contrairement à une signature normale, cette signature permet de confirmer l’identité du signataire. Car dans ce dernier cas, le signataire pourrait prétendre qu’il n’a pas signé le document.

La signature qualifiée, quant à elle, est la signature la plus sûre ; elle est similaire à une signature manuscrite, mais a un effet plus important puisque, bien qu’étant électronique, elle peut être utilisée pour authentifier n’importe quel document. Elle est surtout utilisée par les notaires et autres hauts fonctionnaires du système judiciaire.

Quels sont les différents degrés de sécurité des signatures électroniques ?

La signature électronique est utilisée pour sécuriser un document, comme indiqué précédemment. Étant donné qu’une fois qu’un document est signé, il laisse des empreintes digitales, son niveau de sécurité est bien plus élevé que vous ne le pensez.

Par conséquent, toute altération de ce document peut être détectée et empêchée. Pour ce faire, il suffit de recourir à l’horodatage autorisé, qui renforce la sécurité de vos documents numériques.

Par ailleurs, chaque signature ayant une identité unique, il est impossible de prendre l’identité d’un autre sans recourir à une action en justice. Cela implique que vous devez être bien informé avant de mettre en place votre propre signature électronique.

En revanche, votre document n’est pas sécurisé si vous utilisez une simple signature non contrôlée.

 

La signature électronique : comment fonctionne -t-elle ?
Quels documents sont concernés par la signature électronique ?